RGPD : comment les entreprises peuvent s’y adapter ?

RGPD : comment les entreprises peuvent s’y adapter ?

Le RGPD ou le Règlement Général sur la Protection des Données donne véritablement du fil à retordre aux prestataires de service. En effet, il ne s’agit plus ici d’un projet, mais d’une véritable loi applicable soumise à des contrôles. D’ailleurs, les organismes qui en seront responsables vous donnent jusqu’au 25 mai pour appliquer toutes les normes applicables aux plateformes en ligne.

En quoi le RGDP impacte les entrepreneurs ?

Pour rappel, le RGPD insiste sur la protection des données des particuliers. À ce titre, il leur accorde le droit de ne pas divulguer des informations sur leur personne, voire d’avoir accès en tout temps à leurs données personnelles si besoin est.

Pour les entrepreneurs, cela impacte sur les stratégies marketing. Car en vertu de ce nouveau règlement, vous n’avez pas le droit de récolter toute information sur les internautes à moins d’avoir leur consentement.

La plupart des entrepreneurs se demandent alors comment faire ? En effet, certaines démarches que l’on avait eu l’habitude de faire sont désormais interdites par le RGDP. Tel est le cas par exemple de l’inscription automatique des utilisateurs du site à une newsletter ou encore le fait de remplir soi-même les formulaires correspondant à la réception de la newsletter. Par contre, vous pouvez proposer des cages à cocher pour inciter vos utilisateurs à s’inscrire à votre emailing. Et dans le respect des nouveaux règlements de RGPD, vous devez expliquer de manière claire la signification de cet acte par des phrases lisibles.

Par ailleurs, sur votre formulaire d’inscription, vous devez être concis et clair. Vous n’avez besoin que d’une adresse email pour votre newsletter, n’en demandez pas plus.

Faire la différence entre newsletter et marketing automation

La newsletter est une option qui consiste à maintenir vos clients des dernières nouveautés de votre entreprise. Cela permet une meilleure visibilité sur le marché. Mais attention, selon le RGDP, ce genre de service est bien différent d’une compagne de marketing automation.

Le second vise une optimisation des chiffres d’affaires par l’utilisation des mails ciblés selon les informations laissés par l’usager sur la toile : centres d’intérêt, sites visités, etc.

Dans votre formulaire d’inscription, vous devez faire cette distinction en proposant par exemple deux cases à cocher distinctes pour les mails ciblés et les newsletters. Le cas échéant, vous vous exposez à des pénalités venant des autorités.

A titre d’information, recueillir des consentements dès l’inscription : c’est possible ! La norme RGPD insiste uniquement sur le respect de la vie privée des internautes. Du moment que vous avez leur consentement, et que celui-ci n’est pas vicié, vous pouvez tout de même vous lancer dans la récolte d’information et la mise en place de votre campagne d’emailing. La technique la plus simple pour ce faire reste alors le recueil de consentement dès l’inscription.

Mais attention, vous devez proposer différentes cases à cocher pour chaque démarche de récolte d’information que vous souhaitez faire, et laisser le choix aux utilisateurs : newsletters, avis de promotion, mails ciblés, et bien d’autres.